Crit’air pour limiter la pollution

Il se colle sur le pare-brise, à côté des certificats de contrôle technique et d’assurance. Il porte un numéro compris entre 1 et 5 ou le picto d’une voiture stylisée. Sa couleur (vert, violet, jaune, orange, marron ou gris) dépend du véhicule auquel il est attaché. Il coûte 4,18 €. Il existe parce que la pollution, notamment celle liée au transport individuel, affecte la qualité de l’air que nous respirons.

Le « certificat qualité air » ou Crit’air est obligatoire pour pouvoir circuler dans les villes qui restreignent la circulation des véhicules les plus polluants, pour l’instant, Paris, Lyon et Grenoble.
Il peut aussi donner accès à certaines facilités (stationnement, par exemple) décidées par les collectivités territoriales.

Dans les lieux où il est requis, l’absence de ce certificat sur le véhicule peut entraîner une amende de 68 à 135 € (selon le véhicule) mais ne donne pas lieu à un retrait de points sur le permis de conduire.

Enfin, n’hésitez pas à regarder la vidéo-conseil avant de le coller sur le pare-brise pour éviter toute erreur de manipulation…

Pour en savoir plus sur Crit’air

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page