El hombre de cristal (*)

Nul besoin de comprendre l’espagnol pour être sensible à la dernière campagne de la Direccion general de Trafico (DGT). Les images parlent d’elles-mêmes. Les usagers de deux-roues motorisés, en Espagne comme en France, figurent parmi les plus vulnérables. Et une collision avec une voiture risque fort de terriblement maltraiter le plus fragile… jusqu’à le briser comme du verre.
Quant aux conseils aux usagers, motards et automobilistes, ils sont les mêmes d’un côté comme de l’autre des Pyrénées : vitesse appropriée, ni drogues ni alcool pour les conducteurs et équipement adapté sur les deux-roues, respect de la priorité, maintien d’une distance de sécurité…
C’est au cœur de l’hiver dernier que la DGT espagnole a lancé sa campagne «El hombre de cristal » (*). Mais à la veille des vacances d’été, alors que l’Espagne est devenue le 2e pays le plus visité au monde (après la France), les images sans paroles de la campagne espagnole conservent toute leur actualité et leur acuité.
Voir la campagne
(*) L’homme de cristal

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page