Juillet 2017 : mortalité routière en baisse

Le mois dernier, 346 personnes qui ont perdu la vie sur les routes de la France métropolitaine, soit 10 de moins qu’en juillet 2016. Ce qui représente une baisse de 2,8% de la mortalité routière. Pour l’instant, sur les sept premiers mois de l’année (de janvier à juillet), il s’agit de la deuxième baisse enregistrée en 2017. Après celle, bien plus importante, de février dernier (-22,8%).

Par ailleurs, les autres indicateurs statistiques communiqués par l’Onisr (Observatoire national interministériel de la sécurité routière indiquent qu’en juillet 2017 :

  • le nombre d’accidents corporels a augmenté de 0,8 % par rapport à juillet de l’année précédente : on en comptabilise 5 121, soit 41 de plus ;
  • par contre, le nombre de personnes blessées hospitalisées (plus de 24 h) a diminué de 6,1% : 2 589 personnes ont été hospitalisées pour leurs blessures en juillet dernier, soit 167 de moins qu’en juillet 2016.

De plus, les résultats chiffrés cumulés sur les douze derniers mois (d’août 2016 à juillet 2017) montrent que sur cette période, le nombre de personnes tuées sur les routes est en hausse (+0,8%, soit 27 de plus).  Celui des accidents corporels aussi (+3.6%, soit 2 048 de plus). Tout comme celui des blessés hospitalisés (+4.2%, soit 1 142 de plus). L’augmentation de la mortalité touche les jeunes adultes (+3%) et les séniors, personnes de 65 ans et plus (+3%).

Au moment des grands retours de vacances, la DSR lance un appel à la vigilance. En insistant sur le respect de quelques comportements incontournables : prévoir des pauses toutes les 2 heures et s’arrêter au moindre signe de fatigue ; s’attacher ; ne pas fixer avec trop de précision son heure d’arrivée. De plus, pour arriver à bon port sans risquer de perdre des points : ne pas utiliser son téléphone en conduisant et ne pas rouler trop vite !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page