Les auto-écoles ont leur label

Choisir une auto-école pour préparer le permis de conduire devrait devenir plus facile ! Le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite» existe désormais. Décerné pour 3 ans renouvelable, il a été créé par l’arrêté du 26 février 2018 (journal officiel du 1er mars 2018).
Certes, il n’est pas obligatoire. Il repose sur une démarche volontaire de l’auto-école. Mais il est gratuit. Et la seule contrainte,… c’est de satisfaire aux critères et constituer un dossier complet qui comprend notamment les « preuves » attestant que ces critères sont bien remplis. La liste est longue : tout est détaillé dans l’arrêté.
Il faut que les objectifs de formation soient bien identifiés, que les dispositifs d’accueil, de suivi, d’évaluation soient adaptés au public, que les moyens pédagogiques correspondent à l’offre de formation, que les formateurs soient qualifiés, que la clientèle dispose de l’information sur la formation, les moyens utilisés… Et aussi que les appréciations et les avis des candidats soient pris en compte. Enfin des audits de suivi sont réalisés. Les exigences sont multiples. Mais c’est le gage d’une formation de qualité !
Postulant à ce nouveau label, l’auto-école, qui a déjà reçu l’agrément de la préfecture, s’engage par exemple à traiter des « grands thèmes de la sécurité routière » dans le cadre des cours collectifs. Ou encore à valoriser la conduite accompagnée, pour les plus jeunes, et la conduite supervisée, au-delà de 18 ans. Des types d’apprentissage qui se déroulent sur un temps long et qui permettent aux candidats de se familiariser avec diverses situations de conduite (y compris la nuit, sous la pluie, voire la neige…). Avec des conducteurs ainsi formés, les taux de réussite à l’examen du permis sont meilleurs ! Et si, cerise sur le gâteau, ces conducteurs faisaient aussi en sorte d’éviter les pertes de points ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page